Pourquoi me livrer à un psy plutôt qu'à mes proches?

Vous êtes ici :AccueilRéponses à vos questionsPourquoi me livrer à un psy plutôt qu'à mes proches?

L'effet psy

1

D'une part parce que la thérapie permet de se sentir écouté, compris et aidé par quelqu'un qui ne vous connaîît pas, que l'on ne connaît pas et qui ne juge pas.

C'est souvent là le premier bénéfice que l'on ressent, dès les premières minutes : le soulagement, l'allègement.

Ce bénéfice peut bien sûr se retrouver lorsque l'on se livre à des proches mais ce n'est pas tout à fait la même chose. En effet, c'est précisément parce que le thérapeute ne vous connaît pas et réciproquement qu'il peut comprendre entièrement et totalement le point de vue du patient et de fait, se consacrer exclusivement à la résolution du problème telle que souhaitée par le patient !

Plus simplement, les solutions perçues par Monsieur B – ami de Monsieur A -, ne seront pas nécessairement adaptées pour le problème de Monsieur A.

2

D'autre part, la thérapie, de par ses aspects techniques et la "boîte à outils" qu'elle propose, permet de regarder de ressentir et d'aborder le problème différemment.

Alors des solutions, de nouveaux comportements, de nouveaux discours émergent et permettent de débloquer les situations.

Lorsqu'on se livre à des proches, malgré toute leur patience, la qualité de leur écoute et leur bienveillance, ceux-ci peuvent avoir du mal à se dégager de leur propre vision du problème et peuvent manquer d'"outils" pour vous permettre d'en sortir.

3

Enfin, la thérapie est souvent l'occasion d'une prise de conscience. On réalise alors que nous n'agissons pas toujours si "consciemment" qu'on le croit, car d'autres choses nous poussent inconsciemment à agir et à ressentir comme on le fait.

Lorsque ces éléments inconscients sont mis en lumière, on cesse alors d'entretenir notre problème en faisant "toujours plus de la même chose", et l'on peut commencer à se libérer de notre souffrance et de nos schémas d'échec.

Il est rare que ces prises de conscience se fassent autrement que par la voie de la thérapie car nos déterminations inconscientes, nos résistances, le poids de l'habitude et nos petits saboteurs inconscients nous freinent malgré nous.

Réponses à vos questions

Lorsque l'on choisit son thérapeute, il est important de s'assurer de quelques points...

Lire la suite

Psychologue, psychanalyste, psychiatre, thérapeute... il est parfois difficile d'y voir clair...

Lire la suite

Il n'y a pas de recette toute faite mais il existe beaucoup d'outils qui font émerger des solutions...

Lire la suite

Chaque personne est unique, sa thérapie aussi. En thérapie brève, une thérapie se compte en semaines...

Lire la suite

Une séance dure généralement entre 45min et 1h. La première rencontre d'une vingtaine de minutes est gratuite. Une consultation coûte...

Lire la suite

Les motifs de consultation sont variés. Le déclencheur peut-être l'envie de changer, un trop plein de souffrance...

Lire la suite

Bien sûr que non ! Beaucoup de gens consultent des psychologues ou des thérapeutes car depuis une dizaine d'années...

Lire la suite

Rien n'est impossible, mais avoir un expert à vos cotés vous permettra d'aller plus vite...

Lire la suite

Parler avec quelqu'un qui ne vous connaît pas, ne vous juge pas et vous comprend, voilà un des bénéfices...

Lire la suite

Copyright © 2019 Clémence Chabolle. Tous droits réservés

13 rue de France, 77300 Fontainebleau & 7 rue de Provence, 75009 Paris  - -  Téléphone: 01 84 88 88 00

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib