Quelques réponses à vos questions

Vous êtes ici :AccueilRéponses à vos questionsDifférences entre types de praticiens

Quelles différences entre psychanalyste, psychiatre, psychologue thérapeute ou psychothérapeute ?

 

  • Formation

     

     

  • Approche théorique initiale

     

  • Orientation thérapeutique
  • Secteur d'activité

     

     

 

Clémence Chabolle

  • Formation universitaire en psychologie titularisante (bac+5)

     

  • Sciences humaines

     

  • En libéral, le psychologue choisi selon ses préférences (psychanalyse, thérapie brève, TCC...)
  • Institutions (clinique, hôpital, école) ; Libéral; entreprise; cabinet de conseil

     

  • Doctorat de médecine

     

     

  • Médicale et fonctionnelle

     

  • Pathologies lourdes nécessitant un traitement médicamenteux

     

  • Libéral ou institutionnel (clinique, hôpital psychiatrique)

     

  • École psychanalytique non-titularisante et suivi une analyse
  • Théories psychanalytiques (Freud, Lacan, Jung...)
  • Volonté de s'investir durant des années en thérapie + volonté de recherche des causes profondes
  • Libéral ou institutionnel (cliniques, hôpitaux psychiatriques)

  • Formation et pratique hors cadre réglementé

     

  • Selon ses préférences

     

  • Selon ses préférences

     

     

  • Libéral

     

     

 

 

Le psychologue thérapeute

Clémence Chabolle : votre thérapeute

Le terme "psychologue" est un titre, qui valide l'obtention d'un master (bac +5) en Psychologie.

Le psychologue a le choix entre plusieurs spécialisations et peux exercer dans différents secteurs d'activité.

Par exemple, le psychologue dit "clinicien" sera plutôt amené à travailler en institutions ou dans des hôpitaux, ou encore, à se lancer dans une activité libérale de psychologue thérapeute.

Le psychologue est soumis à un Code de déontologie strict (Le consulter) et est enregistré à l'Agence Nationale de Santé. À ce titre il bénéficie d'un numéro Adeli.

Le psychologue du travail quant à lui, exercera la plupart du temps dans des structures d'orientation professionnelle, en cabinet de conseil RH ou en entreprise au sein du département RH.

NB : le terme de « psychothérapeute » est un terme réglementé depuis 2010 qui ne peut être utilisé que par les psychologues, les psychiatres, les psychanalystes membres d'une association reconnue.

Le psychiatre

Le médecin

Le terme "psychiatre" désigne une spécialisation de médecine.

Au même titre qu'un dentiste ou qu'un ORL, un psychiatre est donc médecin, ce qui lui permet de prescrire des médicaments (ce que ne peut pas faire un psychologue ou un thérapeute).

À ce titre, il traite essentiellement des pathologies lourdes nécessitant un suivi pharmacologique, mais il peut également proposer un suivi psychothérapeutique s'il le souhaite et si cela correspond à son orientation.

Dans ce cas, on parlera plutôt d'un "psychiatre-psychothérapeute" ou encore d'un "psychiatre-psychanalyste".

Le psychanalyste

Le divan

Le terme "psychanalyste" désigne les professionnels qui sont rattachés à une école psychanalytique (ex : école Freudienne, la plus répandue) qui ont eux-mêmes suivis une analyse de plusieurs années et qui proposent des "cures analytiques". Une cure analytique est un type de thérapie bien spécifique, qui se compte en années et creuse dans les racines de l'enfance.

Le thérapeute

Le terme générique

Le terme "thérapeute" renvoie à deux choses :

D"une part c'est un terme générique qui désigne tout simplement les professionnels qui proposent de soigner par la thérapie. À ce titre, les psychiatres, les psychanalystes et les psychologues cliniciens sont aussi des thérapeutes.

D'autre part il peut (par conséquent) désigner des pratiques hors cadre réglementé. Le terme de "psychopraticien" a récemment vu le jour et peut également être employé de la même manière comme : une désignation, un qualificatif qui regroupe des pratiques diversifiées telles que l'hypnose, la PNL, la sophrologie, l'EMDR…

Réponses à vos questions

Lorsque l'on choisit son thérapeute, il est important de s'assurer de quelques points...

Lire la suite

Psychologue, psychanalyste, psychiatre, thérapeute... il est parfois difficile d'y voir clair...

Lire la suite

Il n'y a pas de recette toute faite mais il existe beaucoup d'outils qui font émerger des solutions...

Lire la suite

Chaque personne est unique, sa thérapie aussi. En thérapie brève, une thérapie se compte en semaines...

Lire la suite

Une séance dure généralement entre 45min et 1h. La première rencontre d'une vingtaine de minutes est gratuite. Une consultation coûte...

Lire la suite

Les motifs de consultation sont variés. Le déclencheur peut-être l'envie de changer, un trop plein de souffrance...

Lire la suite

Bien sûr que non ! Beaucoup de gens consultent des psychologues ou des thérapeutes car depuis une dizaine d'années...

Lire la suite

Rien n'est impossible, mais avoir un expert à vos cotés vous permettra d'aller plus vite...

Lire la suite

Parler avec quelqu'un qui ne vous connaît pas, ne vous juge pas et vous comprend, voilà un des bénéfices...

Lire la suite

Article à lire :

Comment choisir son psy ? (Le Monde)

"Il faut déjà distinguer "psy" et "psy", ce terme recouvrant aujourd'hui plusieurs réalités : d'une part, le psychologue, qui est un professionnel ayant suivi une longue formation universitaire..."

Le Monde, février 2011

À propos de votre thérapeute

Titulaire d'un Master en Psychologie de l'Université Paris V, Clémence Chabolle a démarré sa carrière en entreprises et exerce désormais en libéral. Elle est spécilalisée en thérapies brèves et sexothérapie à travers des techniques telles que l'hypnose, la systémique, la PNL...

Copyright © 2019 Clémence Chabolle. Tous droits réservés

13 rue de France, 77300 Fontainebleau & 7 rue de Provence, 75009 Paris  - -  Téléphone: 01 84 88 88 00

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib